Fleury les aubrais: Hier - Aujourd'hui - Demain

Fleury les aubrais: Hier - Aujourd'hui - Demain

Dernière Minute !

Le groupe minoritaire Écologie et citoyenneté & le groupe minoritaire Fleury vers Demain «L’avenir des dictionnaires: Madame la Maire refait l’histoire »Communiqué de presse Suite à la parution de l’article paru le 27/01/2021 dans les colonnes de la République du Centre relatif à la pétition lancée par les groupes minoritaires concernant la volonté de la municipalité d’arrêter la distribution des dictionnaires aux élèves de CM2.Suite au lancement d’une pétition portée par les deux groupes d’opposition du Conseil Municipal afin que Madame la Maire revienne sur sa décision de supprimer la dotation individuelle d’un dictionnaire par élève scolarisé en CM2 et engage une réelle concertation sur ce sujet avec l’ensemble des acteurs (parents d’élèves, communauté éducative, élus...), le quotidien régional La République du Centre a consacré un article à cette actualité, en écho au Conseil Municipal du 25 janvier 2021 au cours duquel le Maire avait été interrogé par les minorités sur le sujet. Cet article équilibré sur la forme, dans lequel les deux parties ont pu s’exprimer, reprend des argumentsde lexécutif municipal,mensongerssur le fondet insultant pour les neuf élus d’opposition. En somme, Madame la Maire ment sur la situation, ses revirements donnent le tournis et son cynisme exaspère... à croire qu’elle se moque de tout le monde! En effet, Carole Canette y évoque:« unepolémique stérile et absurdeà un momentinapproprié.Il n’est pas question d’écologie ou d’une quelconque économie. C’est un tissu de mensonges.L’objet est de permettre aux enfants des familles nombreuses de ne pas tous revenir à la maison avec un dictionnaire».«L’éducation de nos enfants et les symboles que suggèrent un dictionnaire ne sont pas des sujets stériles et absurdes» explique Anthony Domingues, Président du Groupe Fleury vers Demain. «Quelle temporalité conviendrait davantage à Madame la Maire?Si le contexte sanitaire dégradé est retenu comme argument pour qualifier notre démarche, l’était-ilautant lorsqu’il s’agissait de planter une micro-forêt? L’urgence c’est l’éducation de nos enfants»«Après avoir été qualifié d’homme de droite extrême, je lis à présent que je suis avec mes collègues élus un menteur» déclare Rémi Silly. «Madame la Maire n’est pasà sa place lorsqu’elle insulte ainsi des élus aussi légitimes qu’elle. Ce type d’argument n’est pas recevable, il n’élève pas le débat public. Et puis, on apprend encore les choses par lapresse... Bref, on a comme l’impression d’être pris pour des idiots...»Toujours dans l’article évoqué:La maire insiste: «Chaque élève sera toujours doté d’un dictionnaire en classe. Si possible avant décembre comme c'est le cas actuellement. À la fin de l’année, s’il ne veut pas repartir avec,il aura le choix avec unouvragede son choix sur le cinéma, l’astronomie... Dans un souci d’accompagnement de l’enfant dans son apprentissage».Or, en date du 22 janvier, invités à participer à une réunion en visioconférence avec les élus majoritaires, les parents d’élèves élus des écoles de notre villeapprenaient la volonté de supprimer la dotation individuelle pour chaque élève d’un dictionnaire (Cf. Compte-rendu annexé). L’adjointe en charge de ces questions légitimait d’ailleursle projet de réformesur la page Facebook de la ville, en réponse à la consternation de plusieurs parents (Cf. capture d’écran texte non corrigé).Que dit ce compte-rendu(Cf. annexepoint sur les dictionnaires)

Lundi dernier, à l’occasion du Conseil Municipal et en réponse aux questions orales des deux groupes d’opposition sur ce sujet, Carole Canette répondait: «(...) Il y a eu une concertation sur ce sujet (...) Cette décision évoquée n’a pas suscité d’émoi particulier (...) On a ouvert cette réflexion. On continue à acheter des dictionnaires pour que les enfants puissent faire l’apprentissage dans la classe, simplement ils ne repartent pas systématiquement avec le dictionnaire en fin d’année. (...)Moi j’ai pas de problème à remettre en cause des choses qui existent notamment quand on est dans un monde fortement évolutif. Ce qui a été décidé c’est de doter les écoles en dictionnaire pour que l’apprentissage puisse se faire et que l’enfant ne reparte pas systématiquement avec un dictionnaire. Que systématiquement chaque enfant reparte avec un dictionnaire, vous avez raison ce n’est pas forcément utile au regard des retours que nous avons ».Dès lors, et considérant la troisième version proposée des contours de la réformedans l’article précédemment évoqué, nous interpellons une nouvelle fois l’exécutif pour que la position originelle soit assumée. Conscients que la pétition lancéeet sa résonnance auprès des personnels éducatifs et des parents d’élèvesa curieusement motivé Madame la Maire a revoir sa position, nous renouvelons nos vœux pour que le projet soit avorté. «Il est impératif que nous soyons tous consultés. Il est toujours navrant d’être informés d’une mesure par voix de presse avec un ton qui flirte avec la malhonnêteté intellectuelle» explique Stéphane Kuzbyt, Président du groupeÉcologie et citoyenneté.«Madame la Maire doit revoir sa décision, consulterl’ensemble des acteurs concernés et changerde méthodecar entre lundi et mercredi, on n’offre plus une clef USB mais un livre choisi par l’élève. La question du dictionnaire pour chaque élève reste toujours sur la table». Nous demeurons à la disposition de vos rédactions pour vous apporterles éclairages nécessaires et répondre à vos éventuelles questions. Contact presse: Rémi Silly -06 47 92 19 40Stéphane Kuzbyt 06 61 78 97 30Lien avec l’article de La République du Centre:https://www.larep.fr/fleury-les-aubrais-45400/actualites/une-petition-pour-garder-les-dictionnaires-a-fleury-les-aubrais_13908127/?fbclid=IwAR09ZhrY2me3BXTNgkPVFJ_yDa5ozIZTVGRk96fKdjRpY5w7i0RXdWGyfL8#refreshPublié le 27 janvier 2021 En ligne.Lien de la pétition:https://www.change.org/p/madame-la-maire-de-fleury-les-aubrais-a-fleury-les-aubrais-sauvons-les-dictionnaires-des-enfants?utm_content=cl_sharecopy_27045985_fr-FR%3A4&recruiter=1176459109&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition&fbclid=IwAR0ey7e3bFKTlVJbiq7y-ryMgt_B2hxq3uZlV3w-ewh8rpswcxcc6WHDvFU

 

Texte complet de la pétition:Chaque année, la municipalité de Fleury-les-Aubrais remettait un dictionnaire à chaque élève de CM2, tout un symbole qui marque la fin du cursus à l’école primaire et l’entrée au collège.Le dictionnaire, plus qu'un outil pédagogique et éducatif qui favorise l'apprentissage de notre langue si complexe et encourage l'appropriation d'un vocabulaire si riche, est un emblème de notre culture populaire, un souvenir républicain, un objet de camaraderie, un symbole de réussite au sens large (humaine, personnelle, professionnelle, citoyenne aussi) :Il est aujourd'hui en danger à Fleury-les-Aubrais.En effet, la majorité municipale de notre ville conduite par Madame la Maire, Carole Canette souhaite revenir sur cette traditionnelle dotation. Ce projet néfaste, à peine discuté s'apprête à entrer en vigueur sans modalités d'échange avec l'ensemble des parents d'élèves, de la communauté éducative et l'ensemble des élus. Interpellée en Conseil Municipal lundi 25 janvier par les deux groupes d'opposition sur la base de consternations rapportées par les familles fleuryssoises, Madame la Maire n'a pas souhaité revenir sur son projet de réforme.L'universelle distribution du dictionnaire serait peut-être remplacée par une clef USB ou une calculatrice, et à la marge, les élèves désireux ou nécessiteux pourront quitter l'école républicaine avec un dictionnaire, propriété de l'école, principe qui crée une rupture d'équité inconcevable.En conséquence, appuyés par de très nombreux parents d'élèves et d'enseignants, les deux groupes d'opposition vous invitent à signer la présente pétition pour que la municipalité revienne sur son choix politique incompréhensibleet qu’elle organise une vraie concertation associant tous les acteurs concernés.Parce que le dictionnaire est un livre et que la lecture doit être encouragée,Parce que l'usage du dictionnaire est enseigné à l'école et enseigne toute notre vie,Parce que les économies ne peuvent se faire sur le dos des enfants,Parce qu'il est urgent d'agir, signons massivement cette pétition.

 

( CP du groupe minoritaire Écologie & Cytoyenneté et le groupe minoritaire Fleury vers Demain )

 

 

 

 



29/01/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres